Impermanence

 La planche du géomancien

N’as-tu pas remarqué, sur la place du souk, ce bateleur penché sur sa tablette en bois poudrée de sable fin ?  C’est un géomancien. Il trace des traits, des figures, dessine des constellations, interroge la lune et le soleil, place la maison de la mort parmi les signes du zodiaque, celle de la naissance aussi, observe tel astre et tel autre, leur déclin et leur ascension. Il présage enfin l’avenir, ses bonheurs, ses guerres possibles. Quand tout est dit, bon ou mauvais, il prend sa planche par un coin et la secoue. Le sable s’envole, emporte au vent dessins, étoiles, ciel et terre, passé, futur. Ne reste rien de ce qui fut, plus rien qu’une tablette nue.  Le monde est fait à son image. 

Henri Gougaud

Contes des Sages Soufis – Au Seuil